samedi 27 novembre 2010

Dérive existentielle.



Le petit garçon se demande s'il ne va pas disparaître de la circulation pour un peu se recentrer sur lui-même au lieu de vivre pour les autres.



3 commentaires:

Scandalicious Lily a dit…

Si c'est ce qu'il ressent,alors il doit le faire.... ;o)

Citron rouge a dit…

Je t'aurais bien chanté Brel "ne nous quitte pas" mais parfois faire un break c'est une nécessité et ça permet de mieux rebondir dans la vie par la suite :)
Je t'envoie un max d'ondes positives :)

Kev1. a dit…

Merci merci. En fait, je vais peut-être pas faire un break juste revoir ma façon de penser.
Et avancer différemment par la suite.
A méditer ...